dimanche 21 juillet 2013

La course vue des box (2/2)

Après avoir brièvement détaillée la population gravitant autour des box, passons au cœur de l'action, au nerf de la guerre : la stratégie.

Box du National Motos lors du Bol d'Or 2013

Le box : une question d'organisation

La toute petite surface qu'occupe un box (approximativement une vingtaine de m² ... vous excuserez le manque de précision, je sais pas pourquoi, j'avais pas mon mètre avec moi ce jour là ...) impose une réflexion logistique de taille (j'annonce : une tentative de jeu de mot s'est glissée dans la phrase) pour caser une équipe de mécanos d'une quinzaine de personnes, 1 ou 2 curieux, le pilote et sa-famille-de-pilote, 2 motos, les pneus, etc., etc...

Le box, sorte de garage-ounet d'une vingtaine de m²

Chaque équipe arrive avec une sorte de kit tout prêt à monter et en un peu moins d'un après-midi, le garage tout gris a pris des couleurs chacun sachant parfaitement ce qu'il a à faire. Un peu comme si chaque pièce du puzzle comportait non seulement le nom de la pièce voisine mais en plus le nom de celui qui doit la mettre. 

Très impressionnant.

Ils installent même le sol donc ... dalle après dalle ... oui mon petit, dalle après dalle ...

Le team, ce parfait croisement entre l'escargot et la fourmi

L'antre des mécanos
L'avant du box (la partie donnant sur la pit lane) est consacré aux réglages mécaniques. On y trouve de grands caissons remplis d'outils, des carénages de motos, des portes-pneus, et une armoire à pneus (!).


Au bout de la nuit, les carénages de motos tiennent compagnie aux restes de nourriture.    
La fameuse armoire à pneus, chaque pneu étant habillé de sa propre couverture chauffante.

Cette armoire à pneus a retenu toute mon attention pour plusieurs raisons. Déjà parce-que ça ressemble comme deux gouttes d'eau à un dressing hyper bien pensé ... mais pour pneu. 

Deuxièmement parce qu'avec leurs couvertures chauffantes électroniques propres, ces petits pneus ressemblait à un élevage de trucs vivants (oui, à 2-3 heures du matin, mon imagination part vite, surtout après être allée dans le no-mans land du camping ... faudra que je vous raconte). 

Dernièrement parce-que c'est vraiment là qu'on comprend qu'il y a tout un enjeu derrière le pneu.

Je voulais vous préparer un petit point stratégie sur le pneu mais clairement, on ne peut rien faire de petit ou synthétique tant le sujet est vaste. Ce sera donc l'objet d'un poste à part entière à venir.

Le ravitaillement
Devant le box, sur la pit-lane le team effectue les ravitaillements. Cette fois-ci, plus que des mots pour vous faire saisir la magie du moment, on vous a préparé un petit film :


Impressionnant non ? ça ressemble à une chorégraphie millimétrée, le Bolchoï n'a qu'à bien se tenir ...

Tout va et doit aller très vite. Quelques minutes avant l'arrivée du pilote, tous les outils sont positionnés à l'endroit parfait (faut voir le mécano poser son outils, le toucher, le reprendre, faire le geste, le reposer, vérifier la position, et recommencer ... on est pas loin des tocs !).

Préparation du ravitaillement

Les panneauteuses
Et encore un peu plus en avant du box, de l'autre côté de la pit-lane se trouve une petite tente très cosy donnant directement sur la piste : la tente de chronométrage pour les intimes.

C'est le seul point de contact entre le pilote et son équipe pendant qu'il roule. En général on écrit au pilote sur un petit panneau son dernier temps mais on me glisse dans l'oreillette que bien d'autres informations peuvent être transmises. Pour voir Greg perdre son sourire, il suffit de le menacer de lui panneauter des chronos farfelus pendant tout un relai, de préférence vers 3 heures du matin ...

La petite tente des panneauteurs

La NASA
Le cerveau du box, le centre de la matrice, se trouve sur un tout petit m² au centre de ce dernier. C'est ici que toutes les informations sont compilées, que toute la stratégie est adaptée en permanence en fonction des faits de course.

L'ambiance dans ce m² est tellement solennelle que l'on comprend très rapidement que ce n'est pas l'endroit où s'attarder plus de 6 secondes !

 
Si les pilotes sont les jambes, c'est ici que se trouve le cerveau


Le backstage
A l'extérieur du box, à environ 2 mètres de la porte d'entrée se trouve la tente de ravitaillement d'essence.

La tente d'essence
On évite de fumer à proximité, c'est mieux, et surtout on évite de se retrouver sur le passage du mécano chargé de ravitailler son pilote en essence dans le quart d'heure qui suit; avec sa cagoule ignifugée et ses lunettes de protection, on pourrait avoir l'impression de voir Gollum surgir de son corps en train de frotter son bidon et de murmurer agressivement "mon précieux, mon précieeeeeux". Risque de traumatisme important, je tiens à le préciser.

On ne rigole pas avec le ravitailleur, il est prêt à TOUT
Carrément plus loin se trouve la tente et la semi-remorque des cuisines, des tables de massages et autres annexes. Au centre se trouve une grande télé pour suivre le live-timing, autour, des tables pleines de nourriture.


Avec beaucoup de retard mais plein de bonnes intentions,

Mo

Episode 3 : La course vue des box (2/2)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci pour la visite tonton(e) ! Ça fait toujours plaisir de voir la famille :) Si tu as une question précise, écris-nous à greg.junod.41@gmail.com, on répond toujours !